Rillettes de Canard & Porc au Cidre

rillettes canard

Rillettes de Canard et Porc au Cidre

Une petite rillette pour nous changer de la galette (ça rime!! ^^).

J’ai trouvé cette recette dans mon livre sur la mijoteuse. Pour celles qui n’ont pas de mijoteuse (type Crock Pot®), il suffit de les faire dans une cocotte au four avec une cuisson qui dure longtemps (quand je dis longtemps… c’est longtemps).

Pour donner un peu de corps et de gras à cette rillette, il fallait (selon la recette) du « flanc de porc », donc je suis allée voir monsieur le boucher qui m’a donné ce que je demandais puis après je me suis dit que quand même ce serait bien que je sache où c’est le flanc sur le cochon (bien que avec le nom je suis censée trouver nan??).

Et là je suis tombée sur cette image, qui nous dit que le flanc de porc c’est la partie 3: flanc porc Ça vient d’un site que j’ai trouvé bien fait (j’avoue c’est aussi parceque y’a du rose partout dans le site que j’ai aimé!): delecta plaisir cochon, où ils expliquent la coupe des viandes.

Bref maintenant que vous êtes incollables et que vous seriez capable de travailler en boucherie, voici la recette de ces trop bonnes rillettes (que-j’ai-tapé-le-pot-en-une-soirée-ou-presque-avec-ma-copine-Sophie). Vous remarquerez que je rajoute pas de gras… donc on peut dire qu’elles sont light ?!? (bon ok faut pas pousser mémé dans les orties…).

Rillettes de Canard et Porc au Cidre

Rillettes de Canard et Porc au Cidre

Les ingrédients :

2 cuisses de canard  •  500g de flanc de porc sans couenne •  1 oignon  •  2 branches de thym •  250ml de bouillon de poulet  •  150ml de cidre sec  •  sel,poivre

La recette:

Mettre dans la mijoteuse (ou dans une cocotte allant au four avec un couvercle (important de couvrir)) le porc en morceaux, les cuisses de canard, l’oignon coupé en morceaux, le thym, le bouillon chaud et le cidre.

Laisser cuire 5 ou 6h sur maximum pour la mijoteuse, et pour celles qui font au four 7 ou8h sur 120°C (en vérifiant régulièrement que cela ne manque pas de liquide).

Quand la canard et le porc sont bien tendres, les retirer à l’aide d’un écumoire, ainsi que les oignons et laisser refroidir un peu. Ensuite enlever la peau et les os du canard et effilocher les viandes. Dans un plat mélanger les viandes avec l’oignon et rectifier l’assaisonnement avec sel et/ou poivre au besoin.

Répartir la viande dans des bocaux en verres (stérilisés) en tassant au maximum mais en laissant un peu de hauteur, puis recouvrir avec du jus. Sceller et laisser refroidir. J’ai pour ma part utilisé des bocaux qui sont stériles une fois fermés, donc qu’on garde longtemps, mais si vous ne voulez pas faire comme ça vous pouvez les mettre dans des pots et les garder au frais 1 semaine facilement je pense.

Rillettes de Canard et Porc au Cidre

Rillettes de Canard et Porc au Cidre

Samoussa Chèvre & Artichaut

Si, comme moi, vous faîtes partie de ces gens bizarres qui mangent uniquement les feuilles d’artichaut mais jamais les fonds, cette recette est pour vous! Je déteste manger les fonds des artichauts… l’aspect me dégoûte (oui je sais il faudrait que je consulte…) et je trouve qu’il reste toujours « des poils ». Bref je me retrouve souvent à devoir faire qqchose avec ces fonds d’artichauts! Voilà de quoi les utiliser. Parfait pour un apéro.

Samoussa Chévre & Artichaut

Avec cette recette je participe au défi de la fraîche attitude lancé par Emilie sur son blog Cuisine, Pâtisserie, Chocolat and Co:

Il s’agit de poster, du 1er au 10 juin, des recettes à base de légumes ou fruits de saison.

Les ingrédients (pour une dizaine de samoussas):

pâte filo  •  50g de fond d’artichaut bien cuit •  50g de fromage de chèvre •  50g de fromage frais  •  1 càs d’huile d’olive

La recette:

Préchauffer le four sur th6 (180°C – 360°F).

Mixer tous les ingrédients ensemble ( sauf la pâte filo… hahaha!!!).

Mettre une petite cuiller de préparation sur un rectangle de pâte filo et replier sur lui même en triangle. Faire de même pour utiliser toute la préparation.

Faire cuire une dizaine de minutes au four ou jusqu’à ce que les samoussas soient dorés.

Servir tiède.

Samoussa Chévre & Artichaut

Bruschetta en Vert & Rouge

Pour commencer ce post – une fois n’est pas coutume – un petit peu de culture avec cette définition de la bruschetta.

Vous allez me dire: « on sait tous ce que c’est la bruschetta! » Ben quand même ça fait pas de mal de remettre LA vraie définition!

Donc, selon Wikipédia: il s’agit généralement d’une tartine de pain grillée frottée d’ail, arrosée d’huile d’olive et garnie de petits morceaux de tomates, assaisonnée de basilic. À la fois la tartine elle-même, et, plus particulièrement, la préparation de tomates qui la recouvrent, sont appelées bruschetta.À cela s’ajoutent quelquefois poivre, sel, piments forts, poivrons et fromage. Il en existe de nombreuses variantes.

Ma variante à moi pour aujourd’hui s’est crée au gré de ce qu’il y avait dans mon frigo: tomate fraîche, oignon frais, coppa, olives vertes.

J’ai coupé le tout en tous petits morceaux, rajouté 2 ou 3 pistaches que j’ai hâché. J’ai fait mariné avec 1 càs d’huile d’olive au basilic et 1 càc de vinaigre balsamique.

Au moment de servir il me restait du pain ciabatta, que j’ai coupé en tranches, fait grillé et frotté avec une gousse d’ail. Un peu de préparation marinée et le tour est joué!

Je fais souvent ces petites tartines en apéro ou lors de nos petites soirées tapas en amoureux….

 

P’tits Moelleux au Jambon & P’tit Québec®

4h de l’aprèm, les voisins qui te disent qu’ils passent dans une heure-et-demie pour l’apéro (oui l’apéro commence tôt au Québec!!) et pas envie de leur servir des chips… Allez vite on ouvre les bouquins et on cherche une idée nouvelle et rapide!

Pour cette recette, je me suis donc inspirée du livre « Craquez pour les Moelleux Salés » de Isable Brancq-Lepage (et en effet on a trop envie de craquer!). J’ai choisi la recette toute simple avec du jambon, du gruyère et du Kiri®… mais ça c’était sans compter sur le faite que j’avais plus ni gruyère ni Kiri®! Qu’à cela ne tienne! J’ai du P’tit Québec®, et j’ai donc revisité un peu la recette!!! Un résultat inattendu!!! Super bon…. A l’occasion je tenterai quand même la vraie recette!

Les ingrédients: (pour une trentaine de petits moelleux):

100g de P’tit Québec® (pour les françaises, il s’agit de fromage type cheddar; on pourrait aussi le remplacer pour du Babybel® je pense) • 3 oeufs • 100g de jambon blanc • 60g de farine • 20g de beurre • 20cl de lait • sel et poivre

 

La recette:

* Préchauffer le four sur th6 (360°F- 180°C).

* Dans un plat, battre les oeufs et ajouter la farine et le jambon coupé en très fines lanières. Réserver.

* Dans une casserole, faire chauffer le lait et y faire fondre le beurre et le fromage que l’on aura préalablement grossièrement râpé.

* Mélanger ensuite la préparation à base de lait avec celle à base d’oeufs. Saler et poivrer. Répartir dans un moule avec des petites empreintes et enfourner pour 25 minutes. Démouler et laisser refroidir.

Verrine Concombre et Vache Qui Rit®

Le soleil semble vouloir revenir… et les envies d’entrées fraîches avec… Voici une verrine rapide, fraîche et toute légère, inspirée d’une recette d’un vieux « Cuisine et Vin de France ».

 

Les ingrédients (pour 4 personnes):
– 4 portions de Vache Qui Rit®
– 1 concombre
– 1 tranche de jambon blanc sans la couenne
– de l’échalote
– 8 brins de ciboulette
– 1 càs de crème liquide
– poivre et sel

 

La recette:
* Eplucher le concombre, le couper en deux tronçons, et recouper chaque partie en deux ou quatre afin de pouvoir enlever les pépins à l’intérieur. Râper ensuite les morceaux et les laisser s’égoutter dans une passoire.
* Pendant ce temps mettre les morceaux de fromage dans un bol et les travailler pour les « ramollir ». Rajouter ensuite du poivre (quantité selon votre goût).
* Couper le jambon en petits morceaux et le mélanger avec l’échalote émincée.
* Reprendre le concombre égoutté, et le presser dans les mains pour finir d’enlever le jus (oui ça en met partout mais c’est la façon la plus efficace!!). Le mettre ensuite dans un bol avec 1 càs de crème liquide et saler.
* Dresser ensuite les verrines: mettre une couche de concombre au fond, puis déposer dessus une petite couche de Vache Qui Rit®. Finir enfin par une couche de jambon à l’échalote et ciseler deux brins de ciboulette au-dessus de chaque verrine.

Bouchées Aperitives Fromage-Pistache de Cyril Lignac

Voici une recette originale pour l’apéritif… mais attention, ceci est à réserver aux amateurs de fromages qui ont du goût!

 

Les ingrédients (pour une 30aine de bouchées):

30g de gruyère râpé  •  30g de parmesan  •  30g de gorgonzola  •  30g de mascarpone (le fromage, pas la crème de mascarpone qu’on trouve habituellement au rayon frais des supermarchés)  •  60g de pistaches (poids sans les coquilles)  •  pics apéritifs

La recette:
* Mettre dans un bol  le parmesan râpé grossièrement, le mascarpone et  le gorgonzola en morceaux, le gruyère râpé.
* Mixer les pistaches et en mettre la moitié avec les fromages. Réserver le reste dans une assiette.
* Malaxer tous les fromages et les pistaches ensemble de façon à faire une boule de pâte homogène.
* Prendre un peu de cette pâte, et faire une petite boule, qu’il faudra ensuite rouler dans le reste des pistaches mixées. Faîtes de même pour former les autres petites boules.
* Mettre un pic sur chaque boule et réserver au frais en attendant de servir.

Gressins

  J’adore les gressins… oui mais pas tous! Alors comme on est jamais mieux servi que par soi-même, je tente de faire les miens. J’ai essayé plusieurs recettes, et finalement à date, celle que le CHUM et moi nous préférons c’est celle-là. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot et je pense en essayer encore un certain nombre, ou bien de l’améliorer.

  Pour cette recette, rien de plus simple, je fais une pâte à pizza, dans laquelle je rajoute des herbes,, comme par exemple des herbes de provence ou de l’origan, ou du piment d’espelette, du parmesan… un peu ce qui me passe par la tête.

  Une fois ma pâte à pizza levée, je l’étale et je coupe de bandes. Je les roules ensuite pour faire sortes de petits tortillons plus allongés et fins. Ce que je fais aussi parfois c’est que je les roule ddans des graines de sésame ou de pavot ou de gros sel.

  Ensuite il suffit de mettre les gressins sur une plaque et de les faire cuire environ 15 min sur th7 (210C – 400F), en les retournant à mi-cuisson.